Stockholm, la belle nordique

Début juillet, nous nous sommes envolés pour une semaine vers la capitale suédoise, Stockholm. La ville est la plus importante des pays nordiques devant Helsinki, Copenhague et Oslo. Stockholm est un archipel constitué de plus de 30 000 îles (beaucoup ne sont pas habitées bien évidemment !). Un environnement incroyable où la ville semble vivre en harmonie avec la nature. La capitale suédoise est d’ailleurs une des villes les plus écolo d’Europe, un bel exemple à suivre.

Les habitants sont très accueillants, la ville est paisible. Une superbe découverte que je recommande chaudement !

Quand y aller ?

L’été, les journées sont très longues ce qui est vraiment très agréable. L’atmosphère est tout particulier, il ne fait nuit que quelques heures de 23h à 4h (mais pour le soleil de minuit il faudra aller vraiment au nord). Les températures sont parfaites, environ 20° même s’il est difficile quand même de se baigner dans la mer baltique. L’hiver, c’est l’inverse, les journées sont courtes et plutôt froides. La mer baltique peut être toute gelée.

Comment y allez ?

Nous avons pris un vol direct depuis Marseille jusqu’à Arlanda (l’aéroport principal de Stockholm) avec la compagnie scandinave SAS. L’aller-retour nous a couté environ 350€ pour 2.

Une fois à l’aéroport, nous avons pris le Arlanda Express, un TGV qui arrive dans le centre de Stockholm en 20 minutes. Il faut prendre un billet combiné « 2 personnes voyageant ensemble » (environ 30€) car le billet pour une personne seule coûte quasiment le même prix. 

Comment se déplacer sur place ?

A Stockholm, on trouve de nombreux moyens de locomotions. Le métro dessert l’ensemble de la ville avec une centaine de stations. Il est réputé pour être la plus grande galerie d’art au monde. Il y a le tramway qui longe les quartiers de Norrmalm, Ostermalm et qui va jusqu’à Djurgarden. Etant un archipel, Stockholm est aussi bien desservi avec des navettes maritimes : depuis Galma Stan, Djurgarden, Sodermalm et Norrmalm pour se rendre dans les îles. 

Où se loger ?

Nous avions réservé un hôtel dans Galma Stan et nous avons trouvé l’emplacement idéal (90€ la nuit) ! La vieille ville regorge de restaurants et de cafés, le quartier est touristique mais redevient très calme le soir. Je vous conseille également le quartier de Norrmalm pour vous loger, assez central également. 

Quel programme pour 5 jours à Stockholm ?

Nous avons visité six quartiers différents durant notre séjour :

  • Norrmalm et Ostermalm au nord, le centre économique
  • Djurgården, l’île musée à l’est
  • Kungsholmen à l’ouest
  • Galma Stan, la vieille ville au centre
  • Södermalm au sud, quartier branché, résidentiel et nature

Ainsi que deux îles de l’archipel de Stockholm : Vaxholm et Grinda.

Norrmalm

Au nord de Norrmalm

Direction, la place Hortoget où l’on trouve la salle de concert où a lieu chaque année en décembre, la remise des prix Nobel. Sur la place, se tient un marché aux fruits et légumes et tous les dimanche, le marché aux puces.

En face, l’Hotel Haymarket a attiré notre attention, n’hésitez pas à y entrer et à aller voir son superbe bar américain. On se croirait dans un hôtel New Yorkais !

Plus au nord de Norrmalm, la Bibliothèque Publique de Stockholm mérite le coup d’oeil avec sa grande salle circulaire. 

Au sud de Norrmalm

Le parc arboré de Kungsträdgården est idéal pour faire une pause et déguster une bonne glace comme les locaux. Des concerts y sont même organisés (ce qui est très fréquent l’été à Stockholm dans les grands parcs). L’hiver, c’est la patinoire qui y est installée.

A quelques pas, face au port, arrêt au beau Musée National qui a rouvert en 2019. C’est le plus grand musée d’art de Suède. Ouvert tous les jours sauf le lundi. Entrée gratuite.

On traverse ensuite le pont avec les célèbres couronnes dorées qui rejoint l’île de Skeppsholmen et pour se rendre au Musée d’Art Moderne. Le dimanche, ce dernier propose le traditionnel buffet suédois. Nous n’avons pas manqué cette occasion d’y goûter avec en prime une vue sur le port ! Pour une quinzaine d’euros par personne, il y a un grand choix de produits suédois à volonté. Ouvert tous les jours sauf le lundi. Entrée du musée gratuite sauf pour les expositions temporaires.

Östermalm

Situé à l’est de Norrmalm, le quartier d’Ostermalm est l’endroit où trouver les boutiques design et admirer la belle architecture suédoise. 

La Sture Gallerian est un passage discret qui regroupe quelques boutiques et restaurants chics. 

Pour goûter à la bonne gastronomie suédoise, rendez-vous à Saluhall. Le bâtiment où se tient actuellement ce marché couvert est en travaux depuis quelques années, mais les commerçants ont été installé dans une halle juste en face. On y trouve le meilleur des produits locaux mais le prix est assez élevé. 

Direction le port en passant devant le Théâtre Royal, on longe le quai Strandvägen sur environ 1km pour se rendre à l’île de Djurgården. Découverte des trams suédois, certains datent de 1920. Il existe même un tram café où l’on peut prendre le fika tout en découvrant la ville sur la ligne de Djurgården.

Djurgården

Il s’agit d’une véritable île musée ! Vous y trouverez le musée du Vasa, le musée nordique, le musée ABBA, Skansen (un musée en plein air avec une reconstitution de la vie suédoise ainsi qu’un zoo) et le parc d’attractions Gröna Lund

Le Musée du Vasa

Nous visité le Vasa, musée absolument immanquable ! Il y a plus de 330 ans, le navire du Vasa fait un voyage inaugural dans la baie de Stockholm et coule au large de l’île de Djurgarden (soit 1 km à peine après avoir quitté le port !). Il restera dans la baie jusqu’en 1957, année où un passionné à la recherche du bâteau depuis longtemps le retrouve avec l’aide de scaphandriers. Mais il fallut plusieurs années pour entreprendre l’extraction du navire de l’eau et ce n’est qu’en 1961 qu’il fut remonté à la surface. La restauration du bâteau dura des années et l’épave fut arrosée constamment pour ne pas se désagréger. Le musée vit le jour en 1990 et c’est à ce jour, le musée le plus visité de Suède. C’est un véritable trésor unique au monde à ne louper sous aucun prétexte. Plus d’infos ici. Entrée 14€. Ouvert tous les jours.

A proximité du musée, nous avons visité gratuitement deux bâteaux phares amarrés datant des années 1900. Je recommande cette visite également car on peut vraiment voir tous les compartiments du bâteau et comment l’équipage y vivait. Ouvert seulement l’été.

Le parc de Djurgården

Nous avons ensuite baladé dans le vaste parc de l’île de Djurgården, on tombe sur de belles demeures colorées. A midi, nous avons mangé à Rosendals Tradgard. Sorte de jardin botanique, c’est un endroit où l’on trouve une pépinière, un potager ainsi qu’un café pour se restaurer. Le principe étant de manger ce qui vient du potager. Ici, rien ne se jette, tout se recycle et se composte. 

Kungsholmen

Imposant édifice aux briques rouges avec des arcades ouvertes sur la mer, l’Hôtel de ville « Stadshuset » est pour moi un incontournable pour en savoir plus sur l’histoire de la ville. Il faut réserver sa visite directement à l’accueil dans sa langue ou la faire en anglais. Mais compte tenu des détails relatés pendant la visite, je recommande vivement de la faire dans sa langue maternelle. Le bâtiment est magnifique, notamment le Golden Hall à l’étage. Et c’est dans le hall bleu qu’a lieu chaque année en décembre le banquet de la remise des prix Nobel avec la famille royale. 

Il est possible de monter dans la tour de l’Hôtel de ville (billet non compris dans la visite de ce dernier) haute de 106m et d’avoir une vue à 360° sur Stockholm. Si vous avez un temps dégagé, c’est à faire ! Le billet se réserve au pied de la tour, entrée 6€.

Je conseille de marcher de l’Hôtel de ville jusqu’au parc Rålambshov en longeant la mer (environ 2km). De nombreux bars et restaurants ont des terrasses installées sur la mer mais on trouve également des bancs pour s’installer. Quel cadre de rêve !

Gamla Stan

Gamla Stan est la vieille ville de Stockholm. Ce quartier s’articule autour de sa place connue « Stortorget » où l’on reconnait les célèbres maisons colorées. Sur cette même place, il y a le Musée Nobel situé dans l’ancienne bourse. Baladez-vous dans ses ruelles et découvrez les jolies façades et les plus vieilles maisons de Stockholm. Un bonheur de se perdre dans ce joli quartier !

Ne manquez pas la relève de la garde au Palais Royal qui se déroule tous les jours à 12h15. 

A quelques pas de Galma Stan, la petite île de Riddarholmen avec sa belle église. Se rendre sur l’esplanade face à l’Hôtel de ville pour voir le coucher du soleil.

Södermalm

Mon coup de cœur ! C’est un quartier très diversifié, créatif et branché. Je vous explique pourquoi j’ai adoré Södermalm…

Pour commencer, un point de vue à ne pas manquer : celui de Maria berget qui offre une vue sur la baie de Stockholm et notamment Galma Stan. Plus bas, le parc Mariatorget avec sa jolie fontaine et tout autour des restaurants et cafés. 

L’est de Södermalm : Katarina-Sofia

A quelques pas de la station Slussen, l’ascenseur Katarina est un point de vue pour ceux qui n’ont pas le vertige. Cet endroit n’est pas bien indiqué, l’ascenseur étant en panne (juillet 2019), il faut grimper les escaliers à proximité qui mène à la passerelle pour arriver au point de vue.

Face à la baie de Stockholm, ne pas manquez le Musée Fotografiska situé dans une ancienne douane au style industriel. Les expositions du musée changent et traitent de différents thèmes : guerre, religion, environnement… à l’étage, pas mal de portraits de célébrités et au dernier étage, le restaurant panoramique. Entrée 15€. Ouvert tous les jours jusqu’à tard le soir.

Direction, SoFo autour du petit parc Nytorget où les habitants viennent profiter des belles journées d’été en se détendant sur la pelouse. Descendre la rue qui longe le parc pour tomber sur des maisons typiques scandinaves. C’est un endroit très créatif, on trouve beaucoup de magasins d’occasion, de seconde main sans oublier les cafés et restaurants.

L’ouest de Södermalm

On poursuit la visite de Sodermalm en louant des trottinettes électriques pour parcourir environ 3km vers l’ouest. Beaucoup de bâtiments industriels reconvertis. On arrive au grand parc de Tantolunden, l’endroit est beau et paisible. Pour notre plus grand plaisir, des food trucks sont installés près de la mer.

Changement de décor en se rapprochant de Langholmen. On découvre un joli canal avec des bâteaux de plaisance, des petites plages, des pontons pour bronzer… un véritable havre de paix !

Arrivé sur l’île de Langholmen, direction l’ancienne prison reconvertie en auberge de jeunesse. Drôle de concept mais plutôt original non ?

Une journée dans l’archipel

La ville étant dans un immense archipel, il ne faut pas repartir sans s’être rendu dans une de ses îles. Vérifier les horaires sur le site de waxholmsbolaget, se rendre au port et attendre sa navette. Le paiement se fait directement sur le bâteau en fonction de la destination. Pour information, le point de départ des navettes du port de Stockholm s’appelle « Strömkajen » et se situe face au Grand Hôtel.

Vaxholm 

Premier arrêt, nous avons choisi Vaxholm (à une heure de Stockholm), pour la découvrir, compter une bonne demi-journée. Il est aussi possible de s’y rendre également en bus. C’est une île assez grande mais qui se fait très bien à pied. Se rendre au petit village de Vaxholm pour y voir les fameuses maisons colorées avec leurs pontons en bois. Il y a aussi une ancienne église viking à quelques pas. A midi, nous avons mangé sur le port dans la boulangerie.

Grinda

Deuxième arrêt, nous reprenons le bâteau en début d’après midi, direction Grinda. C’est un île nature avec seulement quelques cabanes et campings, un hôtel et quelques petits endroits pour se restaurer. Il y a de jolies criques sauvages. La plupart des personnes y viennent pour se baigner et pique-niquer ou pour y faire du camping. Voilà de quoi bien profiter de l’été suédois dignement ! Dommage que nous n’ayons pas pu nous baigner, l’eau était glaciale…

Notez qu’il faut bien 2 bonnes heures pour retourner sur Stockholm en partant de Grinda. Le bâteau s’arrête dans beaucoup d’îles en fin de journée.

Stockholm a été une belle découverte, une fraîche escapade loin de l’été caniculaire en France. Le seul bémol que l’on pourrait avoir c’est que la vie y est très chère par rapport à chez nous, les Suédois ont un niveau de vie plus élevé que le notre. Il faut donc préparer sa bourse avant de venir !

J’ai dores et déjà envie de revenir en Scandinavie !

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *