Édimbourg, la belle écossaise

Je suis partie à la découverte d’Edimbourg pendant 3 jours avant de rejoindre l’Angleterre et je dois dire que la ville a été à hauteur de mes attentes. Je rêvais depuis longtemps de venir en Ecosse, certes la capitale n’est qu’une petite partie mais autant vous dire que ce premier aperçu m’a enchanté et m’a donné l’envie de découvrir le reste de ce beau pays !

La ville aux pierres sombres est la deuxième plus grande ville d’Ecosse, derrière Glasgow. Edimbourg est une ville bien préservée aux histoires et légendes passionnantes. Du Château au palais de la Reine en passant par ses rues historiques et ses collines, il n’y a pas de place à l’ennui lors d’un séjour dans la capitale écossaise.

Quand et comment y allez ?

Depuis Marseille, il y a des vols directs avec la compagnie Ryanair. Le prix dépend de la période, il est évidemment plus élevé d’avril à septembre. Le mois de mai est une période idéale pour visiter Edimbourg : le temps est clément (nous avons eu peu de pluie et de belles journées) !

Une fois arrivé à l’aéroport, le transport le plus efficace est le tram qui nous amène dans la ville en une quarantaine de minutes. Prix 8€.

Comment se déplacer sur place ?

Nous avons tout fait à pied, idéal pour arpenter les jolies rues escarpées et les passages discrets d’Edimbourg. Pour se rendre dans les quartiers plus éloignés, il y a toujours le bus. 

Où se loger ?

La ville est dans l’ensemble assez chère en terme d’hébergements. Le bed & breakfast reste mon hébergement préféré, nous en avons donc réservé un situé dans New Town à environ 20 minutes à pied de Old Town, où le prix était moins élevé qu’en centre ville.  

Quel programme pour 3 jours à Edimbourg ?

Old Town ❤️❤️

Les rues immanquables de Old Town 

Le vieux Edimbourg regorge des rues les plus anciennes de la ville. Le Royal Mile est un incontournable ! Du château au palais de la reine, les rues Canongate et High Street font parties du Royal Mile.

On peut y voir la maison la plus ancienne de la ville John Knox’s House, la Cathédrale St Giles ou encore Tron Kirk, une ancienne église transformée en petit marché souvenirs avec de belles expositions photos sur la ville.

John Knox’s House

Partout dans Old Town, on trouve des petits passages étroits appelés « close » donnant sur des cours ou tout simplement des raccourcis. Ne pas hésiter à s’y aventurer afin de découvrir ce qu’il s’y cache derrière ! Le plus célèbre est le Mary King’s Close qui est un véritable musée qui vous conduira dans un dédale de rues souterraines.

Sur Canongate, on trouve le musée de la ville d’Edimbourg dont l’entrée est gratuite. Je le conseille vivement pour en apprendre davantage sur l’histoire de la ville.

Victoria Street est la jolie rue colorée connue pour avoir inspirée l’auteur J.K. Rowling pour l’imagination du Chemin de Traverse. D’ailleurs, quelle meilleure source d’inspiration pour l’écriture d’Harry Potter que la ville d’Edimbourg qui regorge d’histoires hantées à chaque coin de rues ? Pas étonnant d’y voir les boutiques du jeune sorcier faire fureur ici !

Cockburn Street est une rue très similaire à Victoria Street, moins colorée mais tout aussi jolie.

En descendant Victoria Street, on tombe sur la place de Grassmarket au pied du château. C’est ici que se tenait le marché d’Edimbourg et qu’il se tient encore aujourd’hui, tous les samedi. On y trouve les pubs les plus anciens de la ville.

Grassmarket

Depuis Grassmarket, il y a un escalier face au château, ce passage appelé « vennel » offre une vue superbe sur le château. Vous trouvez également les dernières traces des anciens remparts de la ville, Flodden Wall.

Le Château d’Edimbourg surplombe la ville sur son rocher volcanique. L’attraction touristique n°1 de la ville fait forte impression. C’est la première chose que j’ai aperçu en arrivant dans la ville ! C’est ici que sont conservés les joyaux de la couronne. Ouvert tous les jours, entrée 19.50£.

La vue depuis le Château

Le cimetière Greyfriars Kirkyard serait le plus hanté au monde, des fantômes y auraient été aperçu. Les « ghost tours » s’y arrêtent le soir pour raconter des histoires les plus hantées les unes que les autres. A faire si vous n’êtes pas peureux ! Des scènes d’Harry Potter y auraient été aussi tournées. Il vaut absolument la visite. Entrée gratuite. 26A Candlemaker Row, Edinburgh

Greyfriars

Aussi, vous trouverez dans le cimetière la tombe du chien Bobby, véritable mascotte des Ecossais. Une statue à son effigie est située juste devant le pub à son nom. La légende dit que ce chien aurait veillé la tombe de son maître pendant 14 ans jusqu’à sa mort dans les années 1870. Un beau symbole de fidélité que les visiteurs aiment se remémorer en lui touchant le bout du nez.

Juste à côté du cimetière, le Musée National d’Écosse est un incontournable qui retrace l’Histoire de l’Ecosse. Ouvert tous les jours, entrée gratuite. Chambers St, Edinburgh.

The Meadows est un grand parc à proximité de Old Town. C’est un très bel espace et terrain de jeu libre d’accès où les locaux et étudiants se détendent, y font du sport, des barbecues…

New Town ❤️

La vieille ville devenant « surchargée » d’habitants et les bâtiments étant déjà assez hauts, la construction d’un nouveau quartier s’est imposée et New Town est née !

New Town ou « la nouvelle ville » est donc la partie de la ville en contrebas de Old Town. On les différencie grâce notamment à l’architecture géorgienne de New Town dont la construction a eu lieu plus tard dans les années 1700.

La grande avenue de Prince Street semble faire la démarcation entre ces deux parties de la ville. Sur cet axe, on peut voir le grandiose Scott Monument. Erigé en 1740 en mémoire de l’écrivain Walter Scott originaire d’Edimbourg, le monument fait 60 m de haut.

Scott Monument

Allez jeter un coup d’oeil à l’Hôtel Balmoral, qui est un bel exemple d’architecture victorienne. Construit dans les années 1900, c’est l’un des plus beaux édifices hôteliers de la ville. J.K. Rowling y aurait écrit la fin d’Harry Potter.

En contrebas, les Jardins de Princes Street nichés entre la vieille ville et la nouvelle ville. Les jardins sont séparées en deux parties par la Galerie Nationale (dont l’entrée est d’ailleurs gratuite). Lorsqu’il fait beau, c’est le lieu idéal pour flâner. Je vous conseille d’aller voir la belle fontaine de Ross, ainsi vous pourrez avoir aussi une très belle vue sur le Château.

Quelques rues à ne pas manquer dans New Town

Tout d’abord, Rose Street est une longue rue piétonne jonchée de pubs et restaurants. Ambiance garantie détente en fin de journée.

La deuxième est la grande avenue de George Street qui du coté est, est bordé par St Andrews Square et à l’ouest par Charlotte Square. Cette artère était résidentielle à l’époque, maintenant grandes entreprises, hôtels et restaurants s’y sont installés. Vous trouverez des statues à différents axes représentant d’importants personnages écossais.

Pour les amateurs de jolies photos instagramables, il faut vous rendre à la petite rue de Circus Lane. Vous ne serez pas les seuls à prendre en photo la petite rue surplombée par le clocher de l’église de Stockbridge.

Pour ceux qui me connaissent, j’aime trouver des endroits insolites dans les villes que je visite. C’est ainsi que je suis tombée sur des Mews comme à Londres et New York, des anciennes écuries réhabilités en loft et appartements. Et oui il y en a aussi à Edimbourg, j’en ai vu sur Dublin Meuse et à Wemyss Place Mews. Sympa non ?

Dublin Meuse, New Town

Holyrood Park et alentours ❤️

Calton Hill est une colline proche de New Town, on y accède par Princes Street. Elle offre un des plus beaux panoramas sur la ville. On y trouve des monuments connus qui font toute la célébrité d’Edimbourg. Certains d’ailleurs semblent tout droit tirés d’une épopée grecque ! A ne manquer sous aucun prétexte. Accès gratuit à la colline, entrée des bâtiments payantes.

En descendant de la colline, direction le palais de la Reine Elisabeth, Holyrood Palace. En contrebas du Royal Mile, le célèbre édifice accueille les rois et reines d’Ecosse depuis des millénaires. Le palais, sa galerie et son abbaye se visitent tous les jours, entrée 24£.

Juste en face, le Parlement Ecossais se visite également tous les jours sauf le dimanche.

Impossible de manquer la plus haute colline de la ville dont l’ascension commence à deux pas de là : Arthur’s Seat. Il s’agit d’un ancien volcan éteint haut de 250m. Prendre de bonnes chaussures pour y grimper et suivre les marcheurs, le sentier se fait sans grande difficulté et la balade est sympa. La légende dit que le Roi Arthur y avait construit son château. A faire pour profiter d’un peu de nature !

Stockbridge et alentours ❤️❤️

Situé à environ 1,5 km de la vieille ville, Dean Village est un quartier qui a été rattaché à Edimbourg. Véritable petit village à l’écart du tumulte et traversé par la rivière Leith, c’est un endroit absolument charmant.

Ensuite depuis Dean Village, je vous conseille de suivre le sentier qui longe Water of Leith et qui mène jusqu’à Stockbridge. L’impression de ne plus être en ville !

Stockbridge est un petit quartier qui m’a rappelé celui de Notting Hill à Londres. Des petites boutiques, boulangeries au coeur d’une ambiance village.

D’ailleurs, tous les dimanches se tient le marché de Stockbridge où vous trouverez fruits et légumes mais aussi artisans locaux (savons, thés, pâtisseries…) et food trucks avec cuisine du monde. Et franchement, ce n’est pas à manquer !

Le Jardin Botanique Royal est une pépite nichée dans le nord de la ville qui vaut absolument le détour. Au printemps, toutes les plantes sont en fleurs et notamment les beaux rhododendrons, c’est tout simplement magnifique ! L’entrée dans le jardin est gratuite, il y a seulement la grande serre qui est payante. Nous y avons croisés peu de touristes et essentiellement des locaux qui viennent profiter de ce beau cadre. Arboretum Pl, Edinburgh

Une matinée à la mer : Cramond 

Pour notre 3ème jour, nous avons eu le temps de nous rendre jusqu’à la mer au nord d’Edimbourg. Dans les guides, était beaucoup mentionné le village de Cramond.

Situé à environ 40 min du centre ville, nous avons pris le bus 41 qui nous a mené jusqu’au petit village. Le village de Cramond est tout petit, fait de maisons blanches avec son petit port face à la mer du Nord. Tout semble paisible ici. D’anciens vestiges romains y ont été découverts et il reste également des constructions datant de la 2ème guerre mondiale sur son île accessible uniquement à marée basse.

A proximité du village et accessible par une agréable balade en bord de mer, Lauriston Castle complète notre matinée. L’accès au domaine est gratuit. Il y a de beaux jardins dont un jardin japonais. Dommage que nous n’ayons pas pu entrer dans le manoir !

Mes bonnes adresses à Edimbourg

Est-ce utile de préciser que nous avons toujours été très bien accueillies par les Ecossais ?

Déjeuner/dîner/pub :

The Edinburgh Larder, 15 Blackfriars St, Edinburgh

  • Le coup de coeur du séjour ! Une bonne adresse dans Old Town qui m’a été recommandé sur Instagram. De la cuisine simple : soupes, sandwichs, en passant par des salades. De bons smoothies. La régalade assurée.

.

Little White Pig, 26B Dublin St, Edinburgh

Nous avons dîné dans ce pub à l’ambiance décontractée dans New Town. Tapis au sol, un chien qui vient vous saluer, une cuisine écossaise (mais pas que) très bonne. Bref, un très bon moment !

Yeni Meze Bar, 73 Hanover St, Edinburgh

  • Un très bon libanais dans New Town. On y retrouve les grandes spécialités libanaises comme les Mezes !

.

Eden’s Kitchen, 32C Broughton St, Edinburgh

  • Une superbe adresse dans New Town aux couleurs de la Méditerranée ! Les pizzas y sont excellentes. Petit établissement, nous avons eu un peu d’attente avant de nous installer.

.

Goûter/tea time :

Procaffeination, 4 St Mary’s St, Edinburgh

  • Un joli café cozy pour une pause goûter dans Old Town.

.

La Barantine Victoria, 89 W Bow, Edinburgh

Juste en bas de la rue Victoria Street, ce tout petit salon de thé est idéal pour faire une pause dans le quartier. Tout y est très bon.

L’Etoile, 44 West Port, Edinburgh

  • Situé à proximité de Grassmarket, ce salon de thé tenue est par une française. Un grand choix de thés et de gâteaux pour accompagner le Tea Time.

.

Cuckoo’s Bakery, 150 Dundas St, Edinburgh

  • Une jolie boutique remplie de petites douceurs avec comme spécialités les cupcakes ! J’ai gouté celui au carrot cake comme vous dire que c’était divin ! A retrouver dans New Town.

.

Hébergement :

Nous avons réservé un Bed & Breakfast situé dans New Town : le Dene Guest House. Le prix de nuit avec petit déjeuner (traditionnel et continental) était de 100£, plus élevé qu’habituellement car c’était le weekend du marathon d’Edimbourg (que nous ignorions totalement). La salle de bain était commune mais très propre et nous n’avons jamais croisé personne. Un bon B&B que je recommande !

Achats/shopping:

Lackdhu, 62 – 64 Candlemaker Row, Edinburgh

Un must pour acheter un souvenir fait localement en Ecosse. Dessins, cartes postales, bijoux, vaisselles, thés, savons… Une belle adresse à retenir dans Old Town !

Retrouvez tous les lieux cités ici :

Alors convaincu par Edimbourg ?

.

2 Comments

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    roux

    Bonsoir Clémence,
    J’ai découvert votre article par un lien sur un groupe Facebook (et je vous y ai remercié directement)
    Mon commentaire qui suit détaille plus ce que je pense de votre article.
    Il est super intéressant, très complet, très clair pour organiser ma visite d’Édimbourg en septembre prochain.
    Vos infos sont précises et pratiques et bien complétées par les (belles) photos qui permettent de se rendre compte de ce qui peut nous intéresser.
    Depuis plusieurs mois que je lis divers articles et blogs/Édimbourg sur internet, franchement c’est celui que je préfère alors merci à vous pour cet article qui va bien me servir !! 🙂
    Sophie

    • 2
      Clemence

      Bonjour Sophie, je vous remercie d’avoir pris le temps de me laisser un commentaire et je suis ravie ! 🙂 Ce qui me fait le plus plaisir, c’est que cela vous serve pour votre voyage ! J’espère que vous allez apprécier Edimbourg, merci encore et très bon voyage en Ecosse 😉
      Clémence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *