Un week-end à Toulouse

J’ai profité d’un week-end prolongé en ce début de mois de mai pour découvrir la ville de Toulouse que je ne connaissais pas du tout. Quelle surprise ! La ville rose avec ses façades aux briques rouges m’a paru authentique, joviale et très belle. Le bon accueil des toulousains est aussi à remarquer. Je la classe désormais dans mon top des villes françaises les plus agréables !

Merci à mon amie Maud pour m’avoir donnée de bons conseils et de bonnes adresses que je me suis empressée de tester !

Quelques infos sur Toulouse

Toulouse, capitale Occitane se situe dans le Sud Ouest de la France, elle est la 4ème ville de France en nombre d’habitants. Proche de l’Espagne, elle jouit d’une localisation idéale entre la Méditerranée et l’Océan Atlantique mais aussi tournée vers les montagnes des Pyrénées.

J’ai vraiment eu l’impression d’être dans une ville à taille humaine, le centre ville est préservé, sans grand édifice. Ce que j’ai pu voir et que j’apprécie énormément, c’est cet effort de conservation des façades d’origine et des bâtiments. Le charme de la ville est absolument remarquable.

Dans Toulouse, on trouve un grand nombre d’hôtels particuliers, des anciennes et luxueuses maisons de ville appartenant qu’à une seule famille, on les distingue facilement avec leurs belles façades. Comme par exemple, le magnifique hôtel d’Assézat à proximité du pont neuf. 

Je vous laisse découvrir ce qui m’a plu à Toulouse.

L’hôtel d’Assézat

Flâner dans les rues de la ville à la découverte des quartiers authentiques

Évidemment, je commence par la Place du Capitole. C’est la grande place principale de la ville où se tient l’hôtel de ville. En face, elle est bordée par un grand nombre de restaurants ouverts sur des terrasses. 

Depuis le Capitole, on descend la Rue Saint Rome. Petite mais longue rue commerçante, elle fait partie des rues historiques de la ville avec des façades préservées. N’hésitez pas à lever les yeux pour les voir et découvrir la tour de Serta.

En parallèle, la Rue Sainte Ursule regorge de librairies, concept stores ou petits magasins indépendants. La petite place de la bourse où se tiennent quelques bars et cafés rejoint la rue Sainte Rome par la jolie rue du May.  

La place Saint Georges bien arborée avec ses belles terrasses. Depuis la place on peut voir la belle façade de l’hôtel particulier Lafage, classé monument historique. La boulangerie Saint Georges fait d’excellentes viennoiseries. 

On continue plus bas avec la place Saint Étienne et sa belle cathédrale, classée également. Vaste place bordée d’hôtels particuliers. 

Si l’on se dirige vers la Garonne, on arrive au vieux quartier historique des Carmes. Très animé et apprécié par la jeunesse le soir avec de nombreux restaurants, bistrots et bars, j’ai apprécié la rue des filatiers avec sa place de la Trinité

La place du président Wilson avec ses bâtiments en arc de cercle qui entourent le rond point arboré. Cet endroit m’a rappelé la rue de Regent Street à Londres mais version toulousaine avec ses briques rouges.

Ne pas oublier de monter sur le toit des Galeries Lafayettes pour admirer la vue sur Toulouse. 4/8 Rue Lapeyrouse, Toulouse

… et sur le bord de la Garonne

La ville est traversée par deux grands ponts connus : le pont Saint Pierre et le Pont Neuf. 

Depuis la place Saint Pierre, on traverse le pont Saint Pierre qui mène jusqu’à l’ancien hôpital de la Grave, sûrement le monument le plus photographié de Toulouse avec la coupole de son église. Si l’on fait le tour de l’hôpital, on arrive aux Abattoirs (musée à visiter si vous avez le temps) et au jardin Raymond VI puis on accède à la passerelle Viguerie qui longue la Garonne en passant sous le pont. On rejoint le Pont Neuf (le plus ancien pont de la ville) en passant devant l’Hôtel Dieu (qui est aussi un ancien hôpital) majestueux bâtiment éclairé le soir de toute beauté.  

Le Pont Saint Pierre
L’hôpital de la Grave
Quai Viguerie
L’Hôtel Dieu

Le quai de la Daurade se trouve sur la droite en franchissant le pont Neuf. Un ancien port où un pont traversait le fleuve, il ne reste qu’une portion visible depuis l’Hôtel Dieu. Le soir, la place est investie par la jeunesse toulousaine et on y admire le magnifique panorama.

A quelques pas du Pont Neuf, nous avons eu l’agréable surprise de tomber sur le Canal de Brienne. Ce dernier relie le canal du Midi à la Garonne. Le coin est superbe, la lumière était très belle, de nombreux coureurs faisaient leur footing.

Le canal de Brienne

Profiter des espaces verts de la ville 

L’ensemble des trois jardins au sud du quartier de Saint Etienne : le jardin du Grand Rond, le Jardin des plantes et le Jardin Royal est remarquable. 

Le jardin du Grand Rond ou le Boulingrin se situe sur un rond-point comme son nom l’indique et relie par deux passerelles le jardin royal et le jardin des plantes. Au centre, une belle fontaine et le kiosque à musique font tout le charme de cet endroit.

On s’est aussi rendu au Jardin japonais qui est situé dans le parc de Compans Caffarelli (au nord du centre ville) et il vaut absolument le coup d’œil. L’entrée est gratuite.

Visiter les lieux historiques de Toulouse

Nous avons eu de la chance, nous y étions pour le 1erdimanche du mois ce qui signifie visite gratuite des musées de la ville. Une aubaine !

Nous avons commencé par l’Église et le couvent des Jacobins située à côté de la place du Capitole. L’entrée de l’église est toujours gratuite mais pas le couvent (4€). « Le couvent dans la ville » dont la construction a débuté dans les années 1230 par l’église puis le couvent. Ouvert tous les jours sauf le lundi. Place des Jacobins, Toulouse

On est entré à tout hasard dans la petite Chapelle des Carmélites et je dois dire que c’est de toute beauté. Les peintures sont magnifiques. 1 Rue de Périgord, Toulouse

Juste derrière la chapelle, on arrive à la Basilique Saint Sernin. Inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco, l’entrée est gratuite. Ouverte tous les jours. Place Saint-Sernin, Toulouse

Le Musée des Augustins est le musée des beaux-arts de Toulouse. Situé entre le quartier St Georges et St Etienne, il abrite des sculptures et collections de peintures mais aussi le grand couvent des Augustins. Le beau cloitre avec en son milieu le jardin et le potager. Ouvert tous les jours sauf le mardi. Entrée 4€. Rue de Metz, Toulouse.

Si vous avez le temps…

Une journée à la Cité de l’Espace

Parc à thème sur l’espace pour enfants et adultes, curieux et passionnés. Un grand planétarium (parmi les 3 plus grands au monde !) et une salle Imax : nous avons vu un petit film sur l’aventure spatiale de Thomas Pesquet. De nombreuses expositions, bref de quoi y passer une voir deux journées. Ouvert tous les jours. Entrée 21,50€ pour les adultes. Infos ici. Avenue Jean Gonord, Toulouse

Mes bonnes adresses à Toulouse

Déjeuner/dîner :

Boca, 45 Rue Peyrolières, Toulouse

  • Un petit bar à montaditos juste à côté du quai de la Daurade, des mini sandwichs aux saveurs espagnoles. Mais aussi des tortillas, des hot dogs, salades et boissons espagnoles.

.

Un air de quartier, 43 Rue du Languedoc, Toulouse

  • Un restaurant à tapas à ne pas louper dans le quartier des Carmes ! Le personnel est accueillant, la cuisine délicieuse que ce soit les plats ou les desserts. Pensez à réserver car l’endroit n’est pas grand.

.

La faim des haricots, 2 Bis Rue du Puits Vert, Toulouse

A deux pas de la rue Saint Rome, ce restaurant végétarien propose sous forme de buffet, des formules à volonté où vous avez le choix entre salades, quiches/tartes, plat du jour et desserts.

Le bistrot des Carmes, 1 Rue des Filatiers, Toulouse

  • Situé dans la rue très animée des filatiers du quartier des Carmes, ce bistrot propose de délicieux plats traditionnels toulousains. J’aime beaucoup ce type de restaurant typique qui garde tout son charme d’antan. De plus, le personnel est très sympa.

.

Petit déjeuner/goûter/brunch : 

L’oncle Pom, 32 Rue Gabriel Péri, Toulouse

  • Une adresse incontournable pour bruncher le dimanche (merci à mon amie Maud). Une formule brunch à tomber par terre : tartines, brioches et boissons à volonté, un plat au choix entre un burger, des oeufs bénédict ou des pancakes, un dessert au choix (fondant au chocolat excellent si vous arrivez jusque là). Le tout dans un cadre rempli d’objets chinés. Autant vous dire que j’ai adoré !

.

Perlette, 2 Place de la Bourse, Toulouse

  • Un très joli salon de thé qui propose des pâtisseries traditionnelles.

.

Le café cerise, 4 Quai de la Daurade, Toulouse

  • Endroit idéal pour prendre un petit déjeuner face à la Garonne, le café propose aussi des brunchs.

.

Flower’s Café, 6 Place Roger Salengro, Toulouse

  • Encore un très bon salon de thé ! Situé sur la place Salengro avec une belle terrasse, les gâteaux sont vraiment bons. La tarte aux noix de pécan est à tomber.

.

Hébergement :

Hôtel le Père Léon, 2 Place Esquirol, Toulouse

Si vous cherchez une localisation idéale, cet hôtel est en plein centre entre le quartier des Carmes et le Capitole. On a pu tout faire à pied et trouver de nombreux restaurants à proximité.

Retrouvez tous les lieux cités ici :

Alors envie de visiter la ville rose ?

Separator image .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *