Athènes, capitale de la Grèce antique

Athènes est une des plus anciennes villes au monde, fascinante avec son coeur antique et romain, animée avec ses nombreuses places et ruelles grouillant de monde, authentique avec ses aspects villages ou encore nature avec ses nombreuses collines et jardins… Elle vaut bien évidemment le détour !

C’était ma deuxième fois à Athènes et j’ai adoré la redécouvrir quasiment 10 ans plus tard. Deux journées nous ont suffit pour avoir une bonne vision d’ensemble avant le départ pour les Cyclades.

Quand y aller ?

Nous sommes partis en septembre. C’est une bonne période pour la Grèce car il y a moins de monde qu’en juillet/août et les prix sont plus attractifs. L’hébergement est très abordable contrairement à d’autres capitales du sud. Bien sûr, il y aura toujours beaucoup de touristes aux endroits comme l’Acropole. En été, il peut faire chaud, très chaud, la ville est entourée de collines, faisant l’effet d’une cuve où la pollution peut vite s’installer. La chaleur peut être accablante. Cependant, on trouve relativement des endroits où profiter d’un peu de fraîcheur.

Comment y aller ?

Nous sommes partis en avion de Marseille avec la compagnie grecque Aegean. L’occasion de voyager pour la première fois avec eux et nous avons été très satisfaits. Le vol a duré 2h35 et une collation nous a été servis. Nous avons payé 200€ pour deux aller. 

Une fois arrivés à l’aéroport, le métro nous amène directement en centre-ville. Le trajet dure environ 1h. 

Comment se déplacer sur place ?

Nous avons tout fait à pied ! Mais si besoin, vous avez le métro qui dessert très bien la ville sur 3 lignes, bien entretenu et propre.

Où se loger ?

Je conseille les quartiers autour de l’Acropole pour pouvoir tout faire à pied. Nous avions réservé 3 nuits au petit hôtel Marble House situé dans une impasse au calme, à proximité du parc Filopappou et de l’Acropole. Le prix de la nuitée était de 49€ chambre et salle de bain privative. Une station de métro « Phix » est à 5 min à pied. Très bon rapport qualité/prix pour l’emplacement. An.Zinni 35, Athina.

Marble House

Quel programme pour 2 jours à Athènes ?

Comme il s’agit d’une courte durée, j’ai regroupé sur deux jours les endroits à découvrir autour de l’Acropole et autour de Plaka mais aussi les plus belles vues de la ville qui font parti de mes « must see » afin d’avoir une belle vision de la ville.

L’Acropole

C’est le site le plus visité d’Athènes et de Grèce et quel emblème. Impossible de manquer ce site culminant à 156m de hauteur et perché sur un immense rocher, l’Acropole (qui signifie la ville haute) a été construite en l’honneur de la déesse Athéna en l’an 447 avant JC.

Sur l’Acropole, on peut admirer :

  • le Parthénon,
  • le temple d’Athéna Niké,
  • l’Erechthéion,
  • le théâtre de Dionysos,
  • l’Odéon d’Hérode Atticus

Il y a beaucoup, beaucoup de monde mais comment passer à côté de ce chef d’oeuvre de la Grèce Antique ? Il faut venir tôt le matin pour éviter la trop longue attente ou en fin d’après midi.

L’entrée de l’Acropole est de 20€, si vous comptez visiter d’autres monuments comme l’Agora ou le temple de Zeus, je vous conseille de prendre le billet combiné à 30€ qui est valable 5 jours et qui permet d’éviter l’attente à chaque site. C’est vite rentabilisé.

L’Odéon d’Hérode Atticus

L’Acropole a traversé les siècles, subi les invasions, les guerres, les bombardements, toujours debout, sa préservation et sa conservation sont précieuses. Le Parthénon est malheureusement en travaux depuis longtemps et le sera encore pour de nombreuses années, le chantier s’attèle à reconstruire progressivement ce qu’il fut dans la mesure du possible.

L’Erechthéion
Le théâtre de Dionysos 1/2
Le théâtre de Dionysos 2/2

Comment préciser aussi que la vue depuis le site est tout simplement incroyable ?!

Le musée de l’Acropole

Ouvert en 2009, la ville s’est dotée d’un important musée situé au pied de l’Acropole qui serait capable d’accueillir les chefs d’oeuvres de l’Histoire. Réclamées notamment au British Museum à Londres, des pièces pillées ne sont toujours pas revenues à la ville malgré les réclamations des Grecs envers les Anglais. Le musée a réservé la place nécessaire pour pouvoir les accueillir un jour. Les frises/marbres du Parthénon sont l’enjeu principal.

Je vous conseille vraiment ce musée après avoir vu l’Acropole car il complète la visite et relate toute l’histoire du site avec des pièces que vous ne verrez pas sur l’Acropole. Il n’est pas compris dans le billet combiné mais l’entrée n’est qu’à 5€. Aucune photo n’est autorisée à l’intérieur.

Autour de l’Acropole

L’Agora

Située au pied de l’Acropole, l’Agora était la place principale de la ville durant l’Antiquité : commerces, administrations, rassemblements… Aujourd’hui, il ne reste pas grand chose malheureusement. On peut y voir sur la gauche en entrant le portique d’Attale, une galerie qui a été reconstruite à l’identique comme à son origine durant l’Antiquité, dans laquelle se trouve le musée de l’Agora Antique regroupant statues et objets datant de l’époque. Mais aussi le temple d’Héphaistos sur la droite en entrant, qui lui est tout à fait bien conservé.

Le portique d’Attale
Le temple d’Héphaistos

L’Agora Romaine

Située juste derrière le portique d’Attale, l’Agora Romaine a été construite plus tard à l’époque romaine pour remplacer l’Agora. Le site actuel est beaucoup plus petit, il faut aller jeter un coup d’œil à la Tour des vents qui abritait une horloge et un cadran solaire. Compris dans le billet combiné à 30€.

La Tour des vents

La Bibliothèque d’Hadrien

Situé à côté de la place Monastiraki, le site de la Bibliothèque d’Hadrien faisait partie de l’Agora romaine. En entrant sur la gauche, une petite salle d’exposition abrite la statue de la déesse Niké découverte en 1988. Compris dans le billet combiné à 30€.

Le cimetière du céramique avec les ruines du Pompéion. Compris dans le billet combiné à 30€.

La promenade des rues piétonnes Apostolou Pavlou & Dionyssiou Areopayitou est absolument à faire. En contrebas de l’Acropole, la promenade est d’environ 1,5 km, elle commence à la station de métro Thissio pour se terminer devant l’entrée de l’Acropole (ou inversement). Cafés, restaurants avec terrasses, belles façades, marchés, de quoi bien terminer une journée de visite dans la capitale.

La colline Filopappou

Aussi appelée colline des muses, elle offre une vue face à l’Acropole. Pour moi la plus belle ! Nous y avons vu des tortues se promener de partout ! Le mont est très vaste et accessible depuis la rue piétonne Dionysiou Aeropagitou.

Le Mont Filopappou depuis de l’Acropole

Plaka

Ce joli quartier historique au pied de l’Acropole ne serait sans rappeler un décor de village des îles grecques. Un dédale de petites ruelles pavées en contrebas de l’Acropole, des restaurants et magasins et une ambiance festive les soirs d’été. Impossible de manquer Plaka. C’est le quartier le plus touristique et le plus animé d’Athènes, il mérite entièrement l’attention. Cependant pour manger, j’ai préfèré le calme des autres quartiers avoisinants.

Autour de Plaka

Monastiraki

Le quartier Monastiraki est situé à proximité des sites de l’Agora. Sur la place du même nom, la belle mosquée Tsizdaraki nous transporterait presque en Turquie. Le marché aux puces se trouve juste à côté en prenant la rue Ifestou, il y a beaucoup de monde faites donc attention à vos affaires.

La place Monastiraki

Les Halles Municipales d’Athènes où se tient le marché à poissons, viandes, fruits et légumes. Ouvert tous les jours sauf le dimanche. Athinas 42, Athina.

L’Olympion

L’Olympion aussi appelé le Temple de Zeus puisque ce sanctuaire lui été dédié, le site était gigantesque, il ne reste malheureusement que peu de colonnes 15 sur 104 à l’origine et hautes de 17 m. Très belle perspective avec l’Acropole. Compris dans le billet combiné à 30€.

L’Olympion depuis l’Acropole

La Porte d’Hadrien

La Porte d’Hadrien (visible depuis le site de l’Olympion et depuis la rue Lisikratous) faisait la séparation entre la ville grecque et romaine.

Syntagma

La place Syntagma est la grande place d’Athènes qui se tient devant le Parlement. Ce dernier est surveillé par les soldats de la garde présidentielle vêtus de costumes traditionnels grecs. La relève de la Garde est assurée toutes les heures, mais le défilé est plus important le dimanche à 11H.

Le Jardin National

Le Jardin National est une véritable bouffée de fraîcheur lorsque le soleil tape fort sur Athènes. Très ombragé, des petits plans d’eau, idéal pour se relaxer. Il y a un joli jardin botanique ainsi qu’un zoo. Ouvert tous les jours.

Le Stade Olympique

Situé derrière le jardin national, le Panathenaic Stadium construit pour les premiers jeux olympiques en 1896. L’arrivée du marathon se fait ici chaque année. La visite est payante 5€ pour voir toute la grandeur du site mais on le voit très bien de l’extérieur. Leof. Vasileos Konstantinou, Athina.

Le stade olympique

Prolonger plus loin… le Mont Lycabette

Cette colline est visible de tout Athènes. Deux moyens d’y monter : avec le téléphérique ou à pied. Autant vous dire que l’on a choisi la deuxième option, la montée se fait sur 200m et finalement rapidement (15-20 min). Arrivés en haut, presque personne (curieux car j’avais lu que c’était très prisé par les touristes) à croire que la chaleur y est pour quelque chose… et au loin l’Acropole et la meilleure vue sur Athènes ! A faire absolument ! Le quartier tout autour de la colline Lycabette est huppé.

Le Mont Lycabette depuis l’Acropole

Ce que j’ai aimé aussi à Athènes …

La ville regorge de rues pentues qui offrent une perspective différente mais il faut grimper pour mériter la vue. Vous pouvez en trouver autour du mont Filipappou et de l’Acropole mais aussi autour du mont Lycabette.

Mes bonnes adresses à Athènes 

7 Cactus, Dimitrakopoulou 7, Athina

Une super adresse pour le petit déjeuner ou pour bruncher. Il y a une jolie terrasse.

Happy blender, Ifestou 39, Athina

Avec la chaleur, ce petit endroit est très agréable. Situé au milieu des boutiques de la rue Ifestou. Des smoothies, des yaourts glacés, acai bowls pour se rafraîchir.

Kostas, Pl. Agias Irinis 2, Athina 

L’adresse pour goûter les fameux souvlakis ! C’est bon et pas cher !

I Cake You, Themistokleous 42, Athina

Un joli café avec de délicieux cookies et tartes.

Sphḗka, Str. Kontouli 15, Athina

Un bar à tapas à tester ! Accueil chaleureux, plats excellents, le patron installe des petites tables sur le trottoir en plus de son intérieur et la rue n’est pas trop bruyante.

Dio Dekares I Oka, Anastasiou Zinni 26Α, Athina

Situé à proximité de notre hôtel, ce restaurant ne paye pas de mine mais est la meilleure des surprises. Le patron est d’une gentillesse ainsi que son personnel. Présentation des plats derrière une vitrine sous la forme d’un buffet. On nous présente les spécialités et l’on a plus qu’à choisir. J’y ai goûté la meilleure moussaka. La meilleure adresse que l’on ai faite.

Retrouvez tous les lieux cités ici :

Mon ressenti sur Athènes 🇬🇷

C’est vraiment une ville que j’ai apprécié. Les visites et les musées sont très agréables, l’accueil des locaux est au top de la gentillesse, la gastronomie très bonne et l’ambiance générale festive. Athènes est belle et bien une capitale du sud où il fait bon vivre et où le beau temps est au rendez vous. Une capitale européenne à ne pas manquer si vous vous rendez en Grèce !

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *