Découvrir Berlin en 4 jours

Hallo Berlin !

Bouillonnante de créativité, débordante d’énergie, culturelle et artistique, la capitale de l’Allemagne tient toutes ses promesses. Assiégée, divisée, aux contrastes encore forts, témoin de tant d’années sombres, Berlin se révèle accueillante et fascinante. Cette ville où tu as l’impression de marcher dans l’Histoire à chaque coin de rue, une ville musée à elle toute seule. Une ville où ses habitants n’oublient pas son passé récent.

A première vue, je n’étais pas tellement attirée par cette destination, j’avais surtout peur que la ville ne soit pas jolie et triste. A ma grande surprise, Berlin est une de ces capitales européennes pleine de vie, jeune, festive, émouvante et elle fait désormais partie de mes favorites !

Comment y aller ?

Il y a 2 aéroports à Berlin : Schonefeld au sud qui est desservi essentiellement par les lowcost et Tegel au nord. Nous sommes arrivés à Schonefeld avec la compagnie Easyjet, environ une centaine d’euros pour 2 allers retour au départ de Marseille (hors saison). Une fois à l’aéroport, le métro relie directement le centre ville. Pour rejoindre le quartier de Mitte, arrêt à la gare de Friedrichstraße.

Quand y allez ?

Nous y sommes allés en décembre, mois des marchés de Noël ! La ville en compte 80 ! Enorme non ?! Je recommande bien évidemment d’y aller à cette période mais en été, c’est une autre ambiance, très agréable et festif.

Comment se déplacer sur place ?

Berlin est immense ! On marche beaucoup mais la ville est très bien desservie avec le métro. En vélo également, la ville est tout à fait plate et il y a pas mal de pistes cyclables. 

Comment se loger ?

Vous ne manquerez pas de choix pour l’hébergement compte tenu de l’immensité de la ville. Le centre de Berlin est plus onéreux bien sur mais c’est un choix central que nous avons fait. Nous avions réservé un Airbnb derrière le parc Monbijou qui est au cœur du quartier central de Mitte. Super emplacement mais je ne vous recommanderais pas le logement car nous avons eu quelques soucis. 

Quel programme pour 4 jours à Berlin ?

Je vous laisse découvrir par quartiers, les endroits que j’ai aimé visité pour vous aider à organiser votre programme sur place. Bien sur, beaucoup de lieux liés à l’Histoire de la ville, je pense qu’il faut avant tout s’intéresser à ce côté historique pour vouloir découvrir Berlin (mais pas que!).

Mitte, le centre de Berlin

Alexanderplatz, surnommée par les Berlinois « Alex » est une des grandes place située au coeur de Berlin. C’est le plus grand lieu de passage de la ville. Pendant la période des fêtes, la place accueille un grand marché de Noël et une patinoire.

L’horloge mondiale installée sur la place pendant la guerre froide, indique l’heure des principales villes du monde gravées sur un grand cylindre.

Fernsehturm, la tour de la télévision construite en 1969, est haute de 368 m. C’est l’édifice le plus élevé d’Allemagne et il a été construit de telle sorte afin que l’on puisse l’apercevoir de n’importe quel axe à Berlin. La tour est accessible au public, on peut se rendre à la plateforme d’observation située à 207 m de hauteur. Vue imprenable à 360° sur toute la ville. Je conseille d’y monter et de réserver le billet en ligne sur le site afin d’éviter l’attente. Ouvert tous les jours, entrée 16,5€.

Gendarmenmarkt, une des plus belles places de Berlin. Elle est entourée de trois édifices : la cathédrale allemande qui abrite le musée de l’histoire allemande, au milieu le Konzerthaus qui est une salle de concert et la cathédrale française. La place accueille les marchés de Noël l’hiver (un des plus beaux à mon goût) et des concerts l’été.

Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, l’Ile aux musées regroupe les plus grandes collections d’oeuvres d’art au monde. Détruite en partie en 1945, l’Ile aux musées qui abritait tous les musées de la ville a été reconstruite. D’importants travaux sont encore en cours à ce jour. On y retrouve le musée Pergame, l’Ancienne Galerie Nationale, l’Altes Museum (« l’ancien musée »), le Neues Museum (« le nouveau musée ») et le musée Bode. Le Pergamon, musée archéologique est le plus célèbre de la ville.

Pass à la journée à 18,50€ pour voir l’ensemble des musées, mais très compliqué compte tenu de la grandeur des musées. Nous avons fait uniquement le Nouveau Musée (où il y a la collection égyptienne avec le buste de Nefertiti) et l’Ancienne Galerie

Toujours sur l’ile aux musées, le Berliner Dom est la cathédrale de Berlin construite dans les années 1900. Il y a une belle vue depuis la coupole. Entrée 7€.

Nikolaiviertel, le quartier de St Nicolas pour se fondre littéralement dans un quartier typiquement berlinois. Entièrement reconstruit à l’identique suite à la seconde guerre mondiale, le quartier est fait de rues pavées et de bâtiments colorés plein de charme.

Tranenpalast ou le « palais des larmes », il s’agit d’un des points de passage où se séparaient les berlinois de l’ouest et de l’est, juste à côté de la gare de Friedrichstrass. Témoignage de scènes déchirantes, ce lieu sauvé en grande partie par la Chancelière allemande puisqu’elle-même était très connectée à cet endroit. C’est un endroit émouvant où l’on peut voir d’anciennes cabines de contrôle, des photos, différents témoignages… Entrée gratuite. Reichstagufer 17, 10117 Berlin   

Hackesche Hofe est un passage de huit cours qui communiquent entre elles. L’endroit tout à fait atypique, il y a de très jolies façades et boutiques, un théâtre le Chamaleon. Rosenthaler Str. 39, 10178 Berlin

Haus Schwarzenberg fait partie de l’ensemble des 8 cours. Celle ci regorge de street-art et dans quelques uns de ces immeubles, vous retrouvez des petits musées. Notamment le très intéressant museum Blindenwerkstatt, qui était un atelier de fabrication de brosses où un allemand Otto Weidt employait des aveugles et notamment des juifs. Il en protégea certains de la déportation en les cachant au sein de son atelier (on peut visiter la cache). Visite poignante. Ouvert tous les jours et gratuit. Un autre musée est le Anne Franck Zentrum qui retrace la vie d’Anne Franck, mais rien de comparable à celui d’Amsterdam.

La Porte de Brandebourg, la première chose à laquelle je pensais en imaginant Berlin. Cette porte est sublime de nuit. Construite en 1791, elle a été pendant quasiment 30 ans le symbole de séparation de l’Allemagne. Gardée par la RDA pendant la guerre froide, le mur était édifié devant et personne ne pouvait le franchir. La démarcation du mur figure au sol en souvenir. A ne pas manquer !

Le Mémorial des juifs assassinés d’Europe se situe à proximité de la Porte de Brandebourg. 2711 stèles ont été placées en maillage en mémoire aux victimes de la Shoah dans l’ancien no man’s land suite à la réunification. Il a fallu de nombreuses années pour que ce projet de mémorial important voit enfin le jour en 2005. Chacun peut faire sa propre interprétation de ces dédales de blocs en béton tous différents mais ce n’est pas sans rappeler bien évidemment des stèles mortuaires.

Tiergarten est le grand parc de la ville (200 hectars). Les Berlinois y font toutes sortes d’activités : course à pied, vélo, rollers, pique nique, balade en barque, patin à glace (si l’hiver le permet)… Vous trouverez aussi le grand zoo de la ville, les petits lacs, c’est vraiment un bel endroit. Traversée par la grande Rue du 17 juin, la majestueuse Colonne de la Victoire siège au centre du parc.

Le Palais du Reichstag est le siège du parlement allemand. Ce bâtiment a subi bien des désagréments tout au long de l’Histoire allemande. Incendié en 1933, tombé en ruine pendant la guerre froide, l’architecte Norman Foster a rénové et modernisé le palais en 1999, notamment grâce à une magnifique coupole en verre de 23m de haut. Elle est accessible au public ainsi que le toit. L’entrée est gratuite mais réservation à l’avance obligatoire. Platz der Republik 1, 11011 Berlin

Se balader le long de la Spree la rivière qui traverse la ville, est très agréable et c’est certainement au bord de ce fleuve que j’ai apprécié le plus apercevoir la belle perspective de Berlin. La Spree longe le quartier de Mitte, Kreuzberg et Friedrichshain, pendant la guerre froide elle servait à délimiter certaines frontières entre l’est et l’ouest. Aujourd’hui, elle offre un petit coté romantique à Berlin.

Au nord de Mitte 

Le Mémorial du mur de Berlin est un site commémoratif où le mur s’étend encore sur environ 1 km. Imaginez que votre rue voit du jour au lendemain se dresser un mur de plus de 3 m de hauteur, diriger de part et d’autres par des régimes politiques différents et qu’il devient impossible de traverser. Le centre de documentation retrace bien tous ces faits bouleversants. Une tour panoramique nous permet de voir les vestiges de cette époque avec la tour d’observation installée coté est. Bernauer Str. 111, 13355 Berlin

Mauerparc (« le parc du Mur ») est un endroit très apprécié des habitants. Pendant la guerre froide, le mur traversait le parc qui faisait partie du « no man’s land » et depuis la réunification ce parc a retrouvé une nouvelle vie. C’est bien sur un lieu de détente et le dimanche, il est connu pour accueillir le grand marché aux puces de 8h à 18h. L’été, beaucoup d’activités: karaoké, musiciens, activités sportives…

Au sud de Mitte

Potsdamer Platz est le symbole de la reconstruction de la ville suite à la réunification. Avant 1989, cette place faisait partie du « no man’s land » et était la frontière entre l’est et l’ouest. Il n’en restait rien pendant la guerre froide. La ligne de démarcation est d’ailleurs dessinée au sol. Tout autour des buildings et bâtiments modernes qui marquent la différence entre l’architecture de l’ancien est et le nouvel ouest. 

Mall of Berlin est un grand centre commercial (le 2ème de la ville). On y retrouve bien évidemment toutes les grandes enseignes mais aussi un food court au 2ème étage. Cet endroit a attiré notre attention surtout pour son architecture avec sa jolie verrière. Leipziger Pl. 12, 10117 Berlin

Checkpoint Charlie, le célèbre lieu de passage entre Berlin est et ouest. A la demande générale, le checkpoint a été reconstitué après avoir été détruit. Deux photos d’un soldat russe et d’un soldat américain ont été placés à proximité. Pour les touristes, deux faux soldats sont postés comme à l’époque.

Nous avons visité le musée du mur juste à côté du checkpoint. On l’a trouvé très intéressant, on y apprend le système de sécurité déployée du mur et les différentes techniques d’évasion qu’ont utilisé les Berlinois pour franchir le mur et gagner leur liberté. Certaines totalement improbables mais ingénieuses qui ont réussies. Certaines au péril de leur vie. Entrée 12,50€. Friedrichstraße 43-45, 10969 Berlin

Topographie des Terrors, ce musée est situé à l’emplacement même de l’ancien siège de la Gestapo et des SS. Beaucoup de photos d’archives, témoignages poignants. Une portion du mur sur 200 m se trouve juste à coté. Ouvert tous les jours, entrée gratuite. Niederkirchnerstraße 8, 10963 Berlin

Kreuzberg et Friedrichshain

Deux quartiers séparés pendant la guerre froide, qui représentent bien le coté alternatif de Berlin. Kreuzberg, l’ancien faubourg ouvrier et connu pour sa forte communauté turque devient de plus en plus un quartier branché. Friedrichshain quartier populaire et le plus alternatif avec son street art est aussi en pleine mutation. Bars branchés, l’été installation des terrasses en bois sur le fleuve, c’est aussi dans ce quartier qu’a été tourné le film « good bye Lenin ».

Deux quartiers à découvrir absolument !

East Side Gallery, la célèbre plus grande portion du Mur. Sur plus d’un km, des dessins faits par des artistes du monde entier apportant messages d’espoir, d’optimisme, de paix. Le baiser de l’amitié est un des plus connus de la galerie. Régulièrement restaurée à cause des dégradations et du vandalisme, il se peut que vous trouviez des barrières devant le mur afin d’éviter qu’on puisse le toucher et abîmer ses belles peintures. Mühlenstraße 3-100, 10243 Berlin

Le Pont Oberbaum est certainement le plus beau pont de la ville. Situé juste à coté de l’East Side Gallery, il rejoint le quartier de Friedrichshain à Kreuzberg. Voici encore un beau symbole de la réunification de la ville. Pendant la guerre froide, il était un poste frontalier qui fut le témoin de nombreuses tentatives d’évasion. La sculpture Melocule Man sur l’eau que l’on peut apercevoir depuis le pont, représente l’unité des 3 quartiers berlinois Kreuzberg, Treptow et Friedrichshain.

Plus au sud de Kreuzberg, un endroit que je souhaitais voir absolument : Tempelhof Parc. A la fermeture de l’aéroport Tempelhof, tout le parc (pistes, tarmac, espaces verts) devient un espace public donné aux habitants. Les Berlinois y font du vélo, rollers, pique-nique, cultures de potagers. Un incroyable espace pour tout ceux qui rêvent de pouvoir un jour se balader sur un tarmac d’aéroport.

L’aéroport de Tempelhof a été construit en 1909 et était l’un des principaux aéroports de la ville. Pendant la guerre froide, il servit aux Américains de pont aérien et à approvisionner Berlin ouest. Il cessa de fonctionner en 2008, les pistes d’atterrissage n’étant pas assez longues pour les avions actuels. L’aéroport peut se visiter avec une visite guidée de 2h au prix de 13€.

Autour de la Ku’damm

La Kurfürstendamm ou Ku’damm une des plus grandes avenues de Berlin. Enseignes et hôtels de luxe, restaurants haut de gamme, considérée comme les Champs Elysées version allemande.

KaDeWe (Kaufhaus des Westens) est le plus grand magasin de Berlin et le 2ème d’Europe derrière Harrods à Londres. Tauentzienstraße 21-24, 10789 Berlin

L’Église du Souvenir dont son clocher a été en grande partie détruit pendant la seconde guerre mondiale. Construite dans les années 1890, elle marque le contraste avec les bâtiments modernes construit autour d’elle après la réunification. Breitscheidplatz, 10789 Berlin

En face de l’église, un autre centre commercial plus petit Bikini Berlin, un « concept shopping mall ». Ici pas de grandes enseignes, uniquement des jeunes marques qui débutent, des concepts stores ou pop up stores éphémères. L’architecture du bâtiment est à noter, une grande baie vitrée donne une vue directe sur le zoo de Berlin. Budapester Str. 38-50, 10787 Berlin

Berlin et le street art

Suite à la réunification, un vent de liberté a soufflé et a laissé place à la créativité de chacun. Le street art est partout ! Des quartiers comme Kreuzberg et Friedrichshain en sont les grands témoins avec la East Side Gallery ou encore le RAW Tempel, qui est une immense friche entièrement recouverte de tags à découvrir pour les amateurs. Revaler Str. 99, 10245 Berlin

Aussi, le premier musée de street art Urban Nation a d’ailleurs ouvert ses portes en 2017. Entrée gratuite. Bülowstraße 7, 10783 Berlin

Mes bonnes adresses à Berlin

Goûter les bretzels et manger le fameux currywurst ! La fameuse saucisse grillée accompagnée de ketchup et de curry se déguste un peu partout dans la ville.

Burgermeister une super adresse pour manger des burgers dans le quartier de Kreuzberg ! Installé sous le métro dans d’anciennes toilettes publiques, le lieu est tout petit et absolument à tester ! U1 Schlesisches Tor, Oberbaumstraße 8, 10997 Berlin

Shiso Burger, le mélange original des hamburgers et de la cuisine asiatique. Petit restaurant dans le quartier de Mitte. Auguststraße 29C, 10119 Berlin

Dada Falafel, un très bon libanais dans le quartier de Mitte. Super rapport qualité/prix. Linienstraße 132, 10115 Berlin

Pour bruncher, rendez vous au Factory girl. Voisin du shiso burger, petit établissement à la déco hyper sympa. Du salé, sucré, pour les végétariens et les autres… Une des adresses que j’ai préféré. Je vous conseille de réserver ou de venir en avance pour avoir une place. Auguststraße 29, 10119 Berlin

Princess Cheesecake pour bien sûr les amateurs de cheesecakes. Située dans le quartier de Mitte, une adresse délicieuse et chic. Les pâtisseries sont à tomber et le choix de thés très large. Tucholskystraße 37, 10117 Berlin

Pour un petit déjeuner ou une pause café, le Koch’s Café Haus est situé juste à coté de l’Alexanderplatz. Sans prétention, le café est bon ainsi que les pâtisseries. Karl-Liebknecht-Str. 7, 10178 Berlin

Notre coffee shop du matin, le Good Q. Juste derrière la nouvelle Synagogue, pas cher, une adresse où se rendent les habitués du quartier, bon café et viennoiseries. Tucholskystraße 43, 10117 Berlin

Retrouvez tous les lieux cités ci dessus ici :

J’espère vous avoir donné l’envie de visiter Berlin. Il est vrai que c’est une capitale européenne qui attire moins en apparence ou alors en majorité les passionnés par l’histoire. Moi même je n’ai absolument pas été déçue loin de là. J’ai vraiment envie d’y retourner mais plutôt au printemps/été pour avoir une autre version de la vie berlinoise. C’est une ville qui bouge énormément, dynamique, je suis sure qu’en y revenant dans quelques années, on y trouvera des choses nouvelles. Bref, une ville que j’aime énormément, tellement attachante. Go to Berlin !

Video sur ma chaîne YouTube
Separator image .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *